5 mauvaises habitudes à laisser tomber

5 mauvaises habitudes à laisser tomber

Faites-vous parti des gens se retrouvant souvent devant le garde-manger tard le soir à manger la totalité de la tablette de chocolat Lindtt que vous aviez acheté pour combler un petit goût de sucre ? Ou encore êtes-vous parmi ceux qui ne peuvent ouvrir une bouteille de vin sans la terminer ? Ou bien peut-être mangez-vous à même le pot de beurre d’arachide ou de crème glacée lorsque toute la marmaille est au lit ? Nous avons tous des habitudes alimentaires que l’on préfèrerait garder pour nous et que l’on fait seulement lorsque personne n’est aux alentours. La bonne nouvelle, vous n’êtes pas le/la seul(e). Voici 5 mauvaises habitudes alimentaires qui peuvent devenir des obstacles ou des barrières dans votre processus de perte de poids et dans votre vie en générale.

1- Vider le contenu du garde-manger en arrivant à la maison

17h à l’horloge, vous quittez le bureau avec, déjà, une faim de loup. Vous êtes pris dans le traffic, votre taux de sucre dans le sang est bas et un petit mal de tête se fait sentir. Vous mettez finalement les pieds dans la maison et vous vous dirigez directement vers le garde-manger et vous optez pour… n’importe quoi, la première chose qui vous tombera sous la main. Malheureusement, ce genre d’aliments pour lesquels on opte en fin d’après-midi avant le souper se retrouve souvent dans la catégorie dans aliments transformés sans grande valeur nutritive. Des craquelins, des croustilles, des biscuits et toutes une variété d’autres collations salées nous satisfont pour un moment, mais à la vitesse à laquelle elles sont mangées, elles finissent par augmenter considérablement le nombre de calories ingérées par jour à plus de 500, soit le nombre de calories retrouvées dans un repas normal.

Quoi faire ? Un seul mot : COLLATION ! Prendre une collation protéinée en après-midi vers 15h vous permettra de passer au travers la fin de votre journée sans coup de fatigue et vous évitera de vous diriger directement vers le garde-manger en mettant le pied dans la maison. De bonnes options de collations peuvent être constituées d’un yogourt grec et ½ tasse (125 ml) de petits fruit, une pomme et un morceau de fromage <20% M.G. ou ¼ tasse de noix ou encore de bonnes crudités avec une trempette d’hummus. Toutefois, si vous ne croyez pas pouvoir attendre au souper en arrivant à la maison, vous pouvez toujours aussi opter pour ces idées.

2- Prendre automatiquement un verre de vin

Après une longue journée, un verre de vin est souvent bien mérité. Prendre un verre de fois une fois de temps en temps n’est absolument pas un problème. Ce qui devient un problème c’est de prendre un verre de vin (et même plus souvent qu’autrement deux) à tous les soirs. Considérant qu’un verre de vin contient en moyenne 120 calories, cela représente 840 calories supplémentaires par semaine. Au bout de 5 semaines, vous aurez pris 1,2 livres de vin.

Quoi faire ? Plutôt que de vous servir automatiquement un verre de vin à tous les soirs, versez-vous un grand verre d’eau (régulière ou gazeuse). En brisant cette association de vin + souper, vous économisez sur les calories, sur votre argent et retrouverez le plaisir de boire un verre de vin lors d’une soirée ou d’un événement spécial.

3- Manger les restants des enfants

Les parents prennent très à cœur que leurs enfants se nourrissent bien et terminent leurs assiettes. Pour être certaines qu’ils aient toutes les vitamines et minéraux dont ils ont besoins, les portions données aux enfants sont souvent plus importantes que leurs besoins. Résultat : les enfants ne mangent pas tout. Ne voulant pas gaspiller, les parents mangent les restants, en plus de leur propre assiette.

Quoi faire ? Servez de plus petites portions à vos enfants ou laissez-les se servir eux-mêmes. Ils sont les mieux placés pour savoir leur niveau de faim et la quantité qu’ils mangeront. S’ils ont encore faim après avoir terminé leur assiette, ils pourront toujours se resservir. Vous éviterez ainsi le gaspillage, en plus d’éviter de manger plus de calories que ce que vous avez réellement besoin.

4- Prendre un dessert

Après un bon repas, la majorité d’entre nous aime bien manger une petit quelque chose de sucré ; un biscuit, une boule de crème glacée, un carré de chocolat. Dans ces proportions, il n’y a pas de problème, cependant si un biscuit devient 10 biscuits, qu’une boule de crème glacé se multiplie par 3 ou que le carré de chocolat fini par être la tablette en entier, là il y a un problème.

Quoi faire ? Tout d’abord, évitez d’acheter trop d’aliments et de produits qui sont une source de tentation à la maison si vous savez que vous avez de la difficulté à vous contrôler. Puis, lorsque vous décidez de prendre un biscuit, prenez-le mais rangez automatiquement la boîte par la suite, pour ne pas l’avoir sous les yeux, tout comme la crème glacée et le chocolat.

 

Rappelez-vous que se débarrasser d’une habitude alimentaire prend en moyenne 21 jours. Concentrez-vous sur un petit changement à la fois et vous réaliserez que dans quelques semaines, ces dernières auraient pratiquement ou totalement disparues.

Image: cathe.com/wp-content/uploads/2013/07/shutterstock_86102689.jpg

Stéphanie Ferland Dt.P. Nutritionniste

Simple-Nutrition

By | 2017-04-19T15:51:30+00:00 janvier 30th, 2015|Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment