A-t-on le droit à un verre vin en processus de perte de poids ?

A-t-on le droit à un verre vin en processus de perte de poids ?

La consommation d’alcool est un sujet revenant souvent lors d’un processus de perte de poids. Combien de fois par semaine puis-je m’offrir un verre de vin ? Combien de verres puis-je prendre ? Jusqu’à quel point la consommation de vin n’affecte pas ma santé et mon poids ? Malheureusement, il n’existe aucune réponse facile à ces questions, puisque nous sommes tous uniques et que les facteurs de risque pour la santé diffèrent d’une personne à l’autre.

Côté santé

Plusieurs articles ont fait la promotion d’une consommation régulière d’alcool comme bénéfique pour la santé, plus particulièrement le vin rouge, qui diminuerait le niveau de LDL (mauvais cholestérol) dans le sang. Cependant, il est important de faire la distinction entre un verre de vin tous les soirs et une grande consommation d’alcools différents (vin, bière, cocktail) plusieurs fois par semaine. Ce grand apport en calories, particulièrement lorsque l’alcool est mélangé à du jus ou de la boisson gazeuse, peut engendrer à moyen et long terme, un gain de poids plus considérable et surtout ne plus être aussi bénéfique pour votre cholestérol.

Côté poids

L’alcool est la quatrième source d’énergie (calories) que l’on peut fournir à notre corps. En effet, l’alcool nous procure 7 calories par gramme, comparativement à 4 calories par gramme pour les glucides (sucres) et les protéines et 9 calories par gramme pour les lipides (gras). Ce qui veut dire qu’un verre de vin de 150 ml (5 oz) procure en moyenne 110 calories et qu’une bouteille contient, près de 450 calories. Alors qu’un petit verre de vin contient le même nombre de calories que 5 carrés de chocolat, un grand verre peut contenir jusqu’à trois fois cette quantité. Pour la majorité des gens, un ou deux verres de vin 1-2 fois par semaine n’aura pas de conséquence sur leur poids. Cependant, la situation peut prendre une tournure différente sur la balance lorsque la consommation est régulière et plus importante. En fait, lorsque le vin est ingéré, le corps utilise cet apport en calories pour faire de l’énergie plutôt que d’utiliser les calories provenant des aliments avec lesquels nous consommons notre vin ; fromage, croustilles, viandes, craquelins, etc. Pourquoi ? En fait, puisque notre foie considère l’alcool comme une toxine, ce dernier tente de l’éliminer du corps le plus rapidement possible et met en « stand-by » les calories des aliments ingérés au même moment. Résultat : le corps est plus enclin à « stocker » ces calories si elles ne sont pas dépensées par la suite.

Côté social

Vous sortez au restaurant et vos amis commandent une bouteille de vin. Ne vous sentez pas obligé de refuser une coupe. Vous pouvez, évidemment, mais le plus important est de trouver un équilibre dans votre consommation d’alcool ; plutôt que de vous verser un verre de vin à tous les soirs en entrant du boulot, profitez plutôt des occasions spéciales pour vous offrir un verre de vin ; souper au restaurant, fête d’anniversaire, cocktail pour un évènement, un mariage, etc. Vous pourrez ainsi prendre le temps de déguster votre coupe, d’en profiter et de réaliser la véracité du slogan : « la modération à bien meilleur goût ».

En résumé

En faisant le calcul, un individu consommant 1 verre de vin par soir comptabilise un total de plus ou moins 1050 calories en alcool par semaine, plutôt que 450 calories pour une personne se limitant à maximum 3 verres par semaine. Puisque 1 livre = 3500 calories, le maintien ou la perte de poids peut se voir ralentie et/ou affectée par 1 verre de vin chaque soir de la semaine. Je crois que chaque nutritionniste à son propre point de vue au sujet de la consommation d’alcool lors d’un processus de perte de poids. Personnellement, puisque je prône le plaisir de manger, je crois qu’un verre de vin une fois de temps en temps ne devrait pas constituer un problème (une fois de temps en temps = 3 verres par semaine). Tentez de trouver votre équilibre et de réaliser les bienfaits qu’une consommation modérée vous apporte.

 

Image: nowiew.eklablog.com/les-produits-nowiew-c17659407

 

Stéphanie Ferland Dt.P. Nutritionniste

Simple-Nutrition

By | 2017-04-19T15:51:30+00:00 juin 4th, 2015|Saine alimentation|100 Comments

About the Author:

100 Comments

  1. Stéphanie Ferland 26 septembre 2015 at 11 h 25 min - Reply

    Thank you very much for your kind words Smithe871 🙂 It’s really appreciated

    • Kaylie 11 mai 2016 at 13 h 25 min - Reply

      I see, I supsope that would have to be the case.

      • Stéphanie Ferland 11 mai 2016 at 15 h 35 min - Reply

        😉

        • Makaila 23 août 2016 at 10 h 59 min - Reply

          Thkniing like that shows an expert at work

          • Stéphanie Ferland 23 août 2016 at 12 h 11 min

            😉 Thank you so much

      • Tess 23 août 2016 at 10 h 49 min - Reply

        Thank God! Soemone with brains speaks!

        • Stéphanie Ferland 23 août 2016 at 12 h 12 min - Reply

          😉 Thank you so much!

  2. Clarinda 11 mai 2016 at 13 h 45 min - Reply

    This is what we need – an insight to make evnryoee think

Leave A Comment